Édition Nº2 du 22 mai 2012 Retour au sommaire

Pourquoi ce magazine, suite

Suite de la semaine passée, cette fois-ci c’est Loïc Mathaud, le deuxième fondateur et co-éditeur, qui s’exprime sur la création de ce magazine.

Conducteur


Loïc Mathaud

Arrêts prévus :

Après Marie, c’est à mon tour de vous parler du projet “Wagon 42” et des raisons de mon implication dans celui-ci.

Je vois la vie comme un chemin sur lequel on avance, libres de nos mouvements. Un chemin sur lequel j’aime m’amuser et découvrir en faisant parfois fausse route. Mais peu importe puisque je sais que je peux toujours faire demi-tour, ou couper à travers champs pour expérimenter une autre direction. Je suis animé par la conviction profonde que vivre chacun de mes pas est finalement plus important que la destination elle-même. Ma vie est donc un grand terrain de jeu sur lequel je peux marcher, courir, ouvrir grands les yeux et profiter. Respirer profondément et me sentir bien, ici et maintenant, dans ce que je fais.

Je suis développeur web backend et je fais principalement du PHP. Je tiens à l’appellation “web” car je n’ai pas la prétention d’être plus que ça. Je n’ai même pas la prétention d’en être un bon, c’est pour dire. J’ai simplement la volonté de faire de mon mieux et de satisfaire les clients qui nous font confiance, à Guy-Philippe Uberos et moi-même, au sein de la société Kayuko que l’on a fondé ensemble il y a 6 ans maintenant. Et j’aime à savoir qu’ils sont contents de nous. En tout cas, ils nous sont fidèles et nous permettent d’avancer dans nos vies avec le plaisir de travailler avec, par, et pour le web. J’apprécie sincèrement ce que l’on construit avec eux jour après jour.

J’aime le web. Il m’est difficile de l’expliquer.

J’aime les gens et j’aime essayer de les mettre en valeur, de les aider comme je peux dans l’accomplissement d’eux-mêmes, parfois avec des gestes simples. J’aime les écouter parler de ce qu’ils font, de qui ils sont. Et depuis peu, je prends vraiment plaisir à leur donner la parole. Le fait que je pratique le basket -un des plus jolis sports collectifs qui soit- en temps que meneur de jeu depuis au moins 20 ans n’est finalement qu’une facette de plus à ce côté “aider les gens à donner le meilleur d’eux-même”.

Mais alors pourquoi ce magazine ?

Sur mon chemin, je suis tombé, je me suis relevé. Plusieurs fois. Je suis tombé amoureux, j’ai souffert. Quelques fois. Sur mon chemin j’ai rencontré Marie, et nous avançons maintenant ensemble, amoureux. L’été dernier, elle me disait combien elle aimerait revenir un peu à ses premiers amours, à l’écriture. Mais bien avant ça j’avais compris combien elle aimait son métier d’intégratrice et webdesigner. Nous nous sommes alors mis en route pour éditer un site où des auteurs viendraient écrire des articles de qualité sur le web. Et où Marie pourrait retrouver le plaisir des lettres, à relire les articles, à en rédiger parfois, à échanger avec des auteurs sur leur passion, etc… Et où moi aussi, puisqu’il faut bien être un peu égoïste, je pourrais également en profiter. Apporter ma petite pierre à cet édifice qui rassemble finalement des choses qui semblent me correspondre. Le web, les gens, leur passion, les accompagner. L’aventure a également pris une tournure intéressante le jour où on a parlé du projet à Jérémie et où au lieu de nous dire que l’idée était saugrenue, il a ajouté du charbon dans la locomotive ! :)

Je reste bien entendu développeur web mais je m’ouvre une nouvelle voie à expérimenter. Éditeur ? Et pourquoi pas, après tout ?

Ce magazine, ce projet tout entier, est je crois pour moi une nouvelle brique dans ma construction, finalement. Je développe des sites, je participe à faire se rencontrer les gens et à ce qu’ils parlent en public lors de conférences, et maintenant j’essaie de les faire écrire. Je suis certainement un peu dans chacun de tout ça après tout. C’est finalement un joli panorama qui s’est construit devant moi sans que je m’en rende vraiment compte.

Nous sommes donc partis pour un bon bout de chemin avec vous. C’est du moins réellement notre objectif. À travers nos rencontres et nos discussions, nous allons faire de notre mieux pour vous en rendre compte, et faire que chaque mardi, à 13h37, une nouvelle édition paraisse et vous parle d’un peu de web.

En espérant que vous prendrez plaisir à voyager avec nous.

Pourquoi ce magazine, suite

Note de cet article : 3 / 5

Pour pouvoir noter les articles, vous devez voyager avec un billet (c'est gratuit !).
Toutes les infos sur la page d'abonnement !
Déjà inscrit ? Connectez-vous.

Loïc Mathaud est développeur PHP et cofondateur de la société Kayuko. Président de Sud Web, il s'implique fortement à promouvoir « une certaine idée du Web » faite de compétence et d'entre-aide.

Découvrir les autres articles de cet auteur

Pas (encore) de réactions (RSS)

Réagir à cet article

XHTML : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>