Édition Nº45 du 8 octobre 2013 Retour au sommaire

Un Web orienté composants

Si vous avez eu l’occasion dans votre carrière d’utiliser Flash ou — soyons fous — des applets Java, vous êtes déjà familier avec la notion de composant. Il s’agit d’un élément de base pouvant être réutilisé, assemblé, combiné, étendu dans le but de faciliter un développement. Dans le cadre des Web Components, il s’agit d’éléments HTML embarquant leurs propres CSS et JavaScript afin d’avoir nativement un rendu et un comportement uniformes lors de leurs utilisations dans une page ou une application web. Un composant peut aller d’un simple bouton à un widget complet en passant par un élément non-visuel (comme une connexion AJAX) mais nous allons détailler tout cela par la suite.

Attention : les Web Components sont encore en cours de spécification et les polyfills comme X-Tag ou Polymer dont il est question dans la suite de l’article évoluent très vite. Il est pour l’instant déconseillé d’utiliser ces technologies en production car elles sont relativement instables, on vous aura prévenu(e)s !

Des concepts en cours de standardisation…

Poussés par l’équipe Chrome de Google, les Web Components sont en cours de standardisation via le processus classique du W3C, à l’état de brouillon. Le modèle de composant se découpe en 5 parties :

  • Les templates : permettent de définir des fragments de HTML pour une utilisation future sans qu’ils soient interprétés ;
  • Les décorateurs : pour styler les templates sans que les styles CSS s’appliquent aux autres éléments de la page ;
  • Les custom elements : pour permettre aux développeurs de définir leurs propres éléments avec leurs propres tags HTML ;
  • Le Shadow DOM : qui encapsule un élément complet à la manière des widgets natifs des navigateurs ;
  • Les imports : afin de pouvoir charger des composants depuis une adresse distante.

Note : d’autres innovations sont en cours d’exploration comme les Pointers Events, les Web Animations ou les Model Driven View mais ça commence à faire beaucoup pour un seul article !

À ces spécifications s’ajoute le fait de pouvoir observer un objet JavaScript grâce à Object.observe (ou Mutation Observers si vous voulez briller en société) et modifier le DOM à la volée.

…mais des fonctionnalités déjà utilisables !

Ces spécifications ne sont bien évidement pas encore implémentées dans les navigateurs — même très récents — c’est pourquoi des équipes de développeurs courageux codent en JavaScript des compléments appelés polyfills qui miment le comportement que devrait avoir chaque navigateur s’il implémentait les spécifications des Web Components. Ces ajouts deviendront inutiles lorsque les différents moteurs de rendus auront travaillé sur ces spécifications.

Il existe 2 projets pour utiliser dès maintenant les Web Components : X-Tag par Mozilla et Polymer par Google. Une compatibilité partielle est prévue entre ces deux projets et nous allons nous concentrer sur Polymer dans la suite de cet article.

Une nouvelle façon de penser ses pages

Si vous connaissez les concepts sous-jacents des CSS Orientées Objets, sachez que les Web Components vont encore plus loin en proposant de véritables composants indépendants, réutilisables et pleinement fonctionnels. Ils ne se limitent pas au style mais intègrent aussi le comportement, autrement dit la logique qui régit le cycle de vie du composant et ses interactions avec l’utilisateur.

Si ces dernières années ont fait la part belle aux frameworks CSS comme Bootstrap, Foundation ou Pure, ces prochains mois vont voir l’émergence de toolkits proposant des briques de composants aux styles unifiés et aux comportement extensibles. Certains projets comme Brick ou Quetzal ont d’ailleurs vu le jour dans ce sens. Mais assez de théorie et voyons voir ce à quoi ressemble concrètement un composant web.

Un exemple d’application

Nous allons créer un composant permettant d’afficher de manière synthétique les informations relatives à un dépôt Github sur ces propres pages. C’est ce que fait déjà plus ou moins le plugin GitHub jQuery Repo Widget dont nous allons nous inspirer.

Notre objectif est de pouvoir intégrer facilement le composant dans nos pages de la manière suivante :

<github-repository repository="scopyleft/web-components"></github-repository>

Cette simple ligne devant afficher le composant relatif au dépôt passé en paramètre avec les styles dédiés et un chargement dynamique des informations en JavaScript. La première étape est de créer notre page HTML 5, appelons-la dans un excès d’originalité index.html :

<!DOCTYPE html>
<html>
  <head>
    <script src="polymer.min.js"></script>
    <link rel="import" href="github-repository.html">
  </head>
  <body>
    <github-repository repository="scopyleft/web-components"></github-repository>
  </body>
</html>

On commence par charger la bibliothèque polymer.min.js (ce fichier s’appelle actuellement polymer-v0.0.20130912.min.js si vous téléchargez l’archive directement sur le site) et on importe l’élément github-repository depuis une autre page web au nom éponyme (cela n’est pas obligatoire mais c’est une bonne pratique pour avoir des composants réutilisables). On peut maintenant lancer un serveur local, si vous avez Python il suffit de taper cette commande dans le dossier contenant le fichier index.html nouvellement créé :

$ python -m SimpleHTTPServer 8765

Si vous n’avez pas python, vous pouvez configurer un serveur Apache ou n’importe quelle solution permettant de servir des pages web depuis le dossier courant.

En accédant à http://localhost:8765 vous devriez avoir une page blanche et la console devrait vous indiquer que l’URL github-repository.html vous renvoie une 404. Normal, nous ne l’avons pas encore créée ! Créons ce fichier localement en commençant notre composant avec un attribut repository puisque l’on souhaite le rendre dynamique :

<polymer-element name="github-repository" attributes="repository">

Il est ensuite composé de 2 parties, la première contenant les styles et le html sous la balise template :

<template>
  <style>
  @host {
 :scope {font-family:helvetica,arial,sans-serif;font-size:13px;line-height:18px;background:#fafafa;border:1px solid #ddd;color:#666;border-radius:3px}
 :scope a{color:#4183c4;border:0;text-decoration:none}
 :scope.github-box-title{position:relative;border-bottom:1px solid #ddd;border-radius:3px 3px 0 0;background:#fcfcfc;background:-moz-linear-gradient(#fcfcfc,#ebebeb);background:-webkit-linear-gradient(#fcfcfc,#ebebeb);}
 :scope.github-box-title h3{font-family:helvetica,arial,sans-serif;font-weight:normal;font-size:16px;color:gray;margin:0;padding:10px 10px 10px 30px;background:url('data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAABIAAAAXCAMAAAAx3e/WAAAAGXRFWHRTb2Z0d2FyZQBBZG9iZSBJbWFnZVJlYWR5ccllPAAAAyRpVFh0WE1MOmNvbS5hZG9iZS54bXAAAAAAADw/eHBhY2tldCBiZWdpbj0i77u/IiBpZD0iVzVNME1wQ2VoaUh6cmVTek5UY3prYzlkIj8+IDx4OnhtcG1ldGEgeG1sbnM6eD0iYWRvYmU6bnM6bWV0YS8iIHg6eG1wdGs9IkFkb2JlIFhNUCBDb3JlIDUuMC1jMDYxIDY0LjE0MDk0OSwgMjAxMC8xMi8wNy0xMDo1NzowMSAgICAgICAgIj4gPHJkZjpSREYgeG1sbnM6cmRmPSJodHRwOi8vd3d3LnczLm9yZy8xOTk5LzAyLzIyLXJkZi1zeW50YXgtbnMjIj4gPHJkZjpEZXNjcmlwdGlvbiByZGY6YWJvdXQ9IiIgeG1sbnM6eG1wPSJodHRwOi8vbnMuYWRvYmUuY29tL3hhcC8xLjAvIiB4bWxuczp4bXBNTT0iaHR0cDovL25zLmFkb2JlLmNvbS94YXAvMS4wL21tLyIgeG1sbnM6c3RSZWY9Imh0dHA6Ly9ucy5hZG9iZS5jb20veGFwLzEuMC9zVHlwZS9SZXNvdXJjZVJlZiMiIHhtcDpDcmVhdG9yVG9vbD0iQWRvYmUgUGhvdG9zaG9wIENTNS4xIE1hY2ludG9zaCIgeG1wTU06SW5zdGFuY2VJRD0ieG1wLmlpZDpEQjIyNkJERkM0NjYxMUUxOEFDQzk3ODcxRDkzRjhCRSIgeG1wTU06RG9jdW1lbnRJRD0ieG1wLmRpZDpEQjIyNkJFMEM0NjYxMUUxOEFDQzk3ODcxRDkzRjhCRSI+IDx4bXBNTTpEZXJpdmVkRnJvbSBzdFJlZjppbnN0YW5jZUlEPSJ4bXAuaWlkOkRCMjI2QkREQzQ2NjExRTE4QUNDOTc4NzFEOTNGOEJFIiBzdFJlZjpkb2N1bWVudElEPSJ4bXAuZGlkOkRCMjI2QkRFQzQ2NjExRTE4QUNDOTc4NzFEOTNGOEJFIi8+IDwvcmRmOkRlc2NyaXB0aW9uPiA8L3JkZjpSREY+IDwveDp4bXBtZXRhPiA8P3hwYWNrZXQgZW5kPSJyIj8+dka2KgAAAEVQTFRFxMTEyMjI0tLSvb29vr6+zc3Ny8vLxcXFz8/P6enp3t7ex8fH0dHR1NTUw8PDwMDAzs7OvLy8wcHBu7u7v7+/zMzM////budQFwAAABd0Uk5T/////////////////////////////wDmQOZeAAAAcklEQVR42tSQSQ7DMAwD6chOukWs5eX/Ty2coo0T9wOdEzEgdRBuzNmnDofgja52JDyz5TCqUp0O6kfrb4bzSXkRiTviEZZ6JKLMJ5VQ2v8iGbtbfEwXmjFMG0VwdQo10hQNxYqtLMv9O6xvpZ/QeAkwAKjwHiJLaJc3AAAAAElFTkSuQmCC') 7px center no-repeat}
 :scope.github-box-title h3.repo{font-weight:bold}
 :scope.github-box-title.github-stats{position:absolute;top:8px;right:10px;background:white;border:1px solid #ddd;border-radius:3px;font-size:11px;font-weight:bold;line-height:21px;height:21px}
 :scope.github-box-title.github-stats a{display:inline-block;height:21px;color:#666;padding:0 5px 0 18px;background: url('data:image/png;base64,iVBORw0KGgoAAAANSUhEUgAAABQAAAAqCAMAAACEJ4viAAAAGXRFWHRTb2Z0d2FyZQBBZG9iZSBJbWFnZVJlYWR5ccllPAAAAyRpVFh0WE1MOmNvbS5hZG9iZS54bXAAAAAAADw/eHBhY2tldCBiZWdpbj0i77u/IiBpZD0iVzVNME1wQ2VoaUh6cmVTek5UY3prYzlkIj8+IDx4OnhtcG1ldGEgeG1sbnM6eD0iYWRvYmU6bnM6bWV0YS8iIHg6eG1wdGs9IkFkb2JlIFhNUCBDb3JlIDUuMC1jMDYxIDY0LjE0MDk0OSwgMjAxMC8xMi8wNy0xMDo1NzowMSAgICAgICAgIj4gPHJkZjpSREYgeG1sbnM6cmRmPSJodHRwOi8vd3d3LnczLm9yZy8xOTk5LzAyLzIyLXJkZi1zeW50YXgtbnMjIj4gPHJkZjpEZXNjcmlwdGlvbiByZGY6YWJvdXQ9IiIgeG1sbnM6eG1wPSJodHRwOi8vbnMuYWRvYmUuY29tL3hhcC8xLjAvIiB4bWxuczp4bXBNTT0iaHR0cDovL25zLmFkb2JlLmNvbS94YXAvMS4wL21tLyIgeG1sbnM6c3RSZWY9Imh0dHA6Ly9ucy5hZG9iZS5jb20veGFwLzEuMC9zVHlwZS9SZXNvdXJjZVJlZiMiIHhtcDpDcmVhdG9yVG9vbD0iQWRvYmUgUGhvdG9zaG9wIENTNS4xIE1hY2ludG9zaCIgeG1wTU06SW5zdGFuY2VJRD0ieG1wLmlpZDpEQjIyNkJEQkM0NjYxMUUxOEFDQzk3ODcxRDkzRjhCRSIgeG1wTU06RG9jdW1lbnRJRD0ieG1wLmRpZDpEQjIyNkJEQ0M0NjYxMUUxOEFDQzk3ODcxRDkzRjhCRSI+IDx4bXBNTTpEZXJpdmVkRnJvbSBzdFJlZjppbnN0YW5jZUlEPSJ4bXAuaWlkOkRCMjI2QkQ5QzQ2NjExRTE4QUNDOTc4NzFEOTNGOEJFIiBzdFJlZjpkb2N1bWVudElEPSJ4bXAuZGlkOkRCMjI2QkRBQzQ2NjExRTE4QUNDOTc4NzFEOTNGOEJFIi8+IDwvcmRmOkRlc2NyaXB0aW9uPiA8L3JkZjpSREY+IDwveDp4bXBtZXRhPiA8P3hwYWNrZXQgZW5kPSJyIj8+h1kA9gAAAK5QTFRF+fn5sbGx8fHx09PTmpqa2dnZ/f3919fX9PT00NDQ1dXVpKSk+vr6+/v7vb298vLyycnJ8/PztLS0zc3N6enp/v7+q6ur2NjY9/f3srKy/Pz8p6en7u7uoaGhnJyc4eHhtbW1pqam6Ojo9fX17e3toqKirKys1NTUzs7Ox8fHwcHBwMDA5eXlnZ2dpaWl0dHR9vb25ubm4uLi3d3dqqqqwsLCv7+/oKCgmZmZ////8yEsbwAAAMBJREFUeNrE0tcOgjAUBuDSliUoMhTEvfdef9//xUQjgaLX0Ium/ZLT/+SkRPxZpGykvuf5VMJogy5jY9yjDHcWFhqlcRuHc4o6B1QK0BDg+hcZgNDh3NWTwzItH/bRrhvT+g3zSxZkNGCZpoWGIbU0a3Y6zV5VA6keyeDxiw62P0gUqEW0FbDim4nVikFJbU2zZXybUEaxhCqOQqyh5/G0wpWICUwthyqwD4InOMuXJ7/gs7WkoPdVg1vykF8CDACEFanKO3aSYwAAAABJRU5ErkJggg==') no-repeat}
 :scope.github-box-title.github-stats.watchers{border-right:1px solid #ddd}
 :scope.github-box-title.github-stats.forks{background-position:-4px -21px;padding-left:15px}
 :scope.github-box-content{padding:10px;font-weight:300}
 :scope.github-box-content p{margin:0}
 :scope.github-box-content.link{font-weight:bold}
 :scope.github-box-download{position:relative;border-top:1px solid #ddd;background:white;border-radius:0 0 3px 3px;padding:10px;height:24px}
 :scope.github-box-download.updated{margin:0;font-size:11px;color:#666;line-height:24px;font-weight:300}
 :scope.github-box-download.updated strong{font-weight:bold;color:#000}
 :scope.github-box-download.download{position:absolute;display:block;top:10px;right:10px;height:24px;line-height:24px;font-size:12px;color:#666;font-weight:bold;text-shadow:0 1px 0 rgba(255,255,255,0.9);padding:0 10px;border:1px solid #ddd;border-bottom-color:#bbb;border-radius:3px;background:#f5f5f5;background:-moz-linear-gradient(#f5f5f5,#e5e5e5);background:-webkit-linear-gradient(#f5f5f5,#e5e5e5);}
 :scope.github-box-download.download:hover{color:#527894;border-color:#cfe3ed;border-bottom-color:#9fc7db;background:#f1f7fa;background:-moz-linear-gradient(#f1f7fa,#dbeaf1);background:-webkit-linear-gradient(#f1f7fa,#dbeaf1);}
  }
  </style>
  <div class="repo" style="width: {{ width }}">
      <div class="github-box-title">
          <h3>
              <a class="owner" href="{{ ownerUrl }}">{{ login }}</a>
              /
              <a class="repo" href="{{ repoUrl }}">{{ name }}</a>
          </h3>
          <div class="github-stats">
              <a class="watchers" href="{{ watchersUrl }}">{{ watchers }}</a>
              <a class="forks" href="{{ forksUrl }}">{{ forks }}</a>
          </div>
      </div>
      <div class="github-box-content">
          <p class="description">{{ description }} &mdash; <a href="{{ readmeUrl }}">Read More</a></p>
          <p class="link"><a href="{{ homepage }}">{{ homepage }}</a></p>
      </div>
      <div class="github-box-download">
          <p class="updated">Latest commit to the <strong>master</strong> branch on {{ pushedAt }}</p>
          <a class="download" href="{{ downloadUrl }}">Download as zip</a>
      </div>
  </div>
</template>

Cela fait beaucoup d’information mais il ne faut pas s’affoler, les CSS sont assez verbeuses car elles intègrent les images mais sont juste là pour définir les styles propres à Github. Il s’agit de déclaration classiques qui peuvent être inline comme ici ou plus aérées. La seule particularité est relative à la combinaison du @host et du :scope qui permettent de restreindre les styles au composant, pratique lorsque l’on souhaite intégrer des composants de plusieurs provenances ! Il est possible de remplacer le :scope par un id sur la div principale mais cela est moins élégant (notez que la syntaxe pourrait changer prochainement).

La partie HTML est plus intéressante avec l’utilisation de variables écrites entre {{ }}, syntaxe avec laquelle vous êtes peut-être déjà familier. Celles-ci seront complétées directement avec le JavaScript qui est inséré à la suite du fichier dans une balise <script> :

<script>
  Polymer('github-repository', {
    width: '500px',
    created: function() {
      this.vendorName = this.repository.split('/')[0];
      this.repoName = this.repository.split('/')[1];
    },
    enteredView: function() {
      var url = 'https://api.github.com/repos/' + this.repository,
          httpRequest = new XMLHttpRequest(),
          self = this;
      httpRequest.open('GET', url, true);
      httpRequest.send();
      httpRequest.onreadystatechange = function() {
        if (this.status !== 200 || this.readyState !== 4) {
          return;
        }
        var repo = JSON.parse(this.responseText);
        self.login = repo.owner.login;
        self.ownerUrl = repo.owner.html_url;
        self.name = repo.name;
        self.repoUrl = repo.html_url
        self.watchers = repo.watchers;
        self.watchersUrl = self.repoUrl + "/watchers";
        self.forks = repo.forks;
        self.forksUrl = self.repoUrl + "/forks";
        self.description = repo.description;
        self.homepage = repo.homepage;
        if (repo.has_wiki) {
          self.readmeUrl = self.repoUrl + "#readme";
        };
        if (repo.pushed_at) {
          date = new Date(repo.pushed_at);
          function pad(n){ return n<10 ? '0'+: n };
          self.pushedAt = date.getFullYear() + '-' + pad(date.getMonth() + 1) + '-' + pad(date.getDate());
        }
        self.downloadUrl = self.repoUrl + "/zipball/master";
      };
    }
  });
</script>

On commence par définir la largeur par défaut du composant, avec une valeur par défaut de 500 pixels (le lecteur bidouilleur pourra tenter de rendre cette valeur dynamique en la passant en attribut). La fonction created est appelée à l’instanciation et permet de définir le nom d’utilisateur et le dépôt concernés.

La fonction enteredView est la plus intéressante car elle permet d’effectuer la requête AJAX récupérant les informations du dépôt et de remplacer automagiquement celles-ci dans le template précédemment défini.

On n’oublie bien évidemment pas de refermer la balise </polymer-element> à la fin de notre fichier. En rafraichissant la page, vous devriez apercevoir votre composant apparaître avec les informations relatives au dépôt que vous avez renseigné en attribut du composant (ici scopyleft/web-components).

Et la suite ?

Deux vidéos en anglais d’interventions réalisées dans le cadre de Google I/O font référence à ce jour et permettent de voir les exemples en pratique si vous n’êtes pas encore prêt(e) à mettre les mains dans le code :

Miško Hevery, l’un des co-créateurs d’AngularJS, s’est déjà prononcé en faveur d’une intégration partielle et d’une compatibilité avec les Web Components développé avec Polymer pour la version 2.0 du framework sur la liste de diffusion du développement de Polymer.

En ce qui concerne EmberJS, c’est plus compliqué en raison des problématiques de performances que cela entraîne mais l’objectif à long terme est d’être compatible également.

Autant d’encouragements pour développer (et partager) dès à présent votre toolkit de composants web afin de passer d’un développement atomique à un développement moléculaire ! Les Web Components ont certainement leur carte à jouer dans l’avenir du Web et de ses interactions.

Un Web orienté composants

Note de cet article : 3 / 5

Pour pouvoir noter les articles, vous devez voyager avec un billet (c'est gratuit !).
Toutes les infos sur la page d'abonnement !
Déjà inscrit ? Connectez-vous.

David Larlet est un artisan, un geek et un citoyen. Artisan, mon métier est une passion qui me permet de m'épanouir tout en véhiculant des valeurs qui me sont chères. J'ai co-créé scopyleft — une coopérative accompagnatrice de projets web — pour mettre à profit mes compétences et mon expérience au service d'une aventure humaine, éthique et sociale. Geek, j'aime explorer des sujets et partager ces découvertes avec mes pairs. Je suis intéressé par les outils et leurs usages, je participe à leur évolution et leur diffusion. Ma culture biologique me permet de mettre en perspective certaines évolutions techniques et sociétales. Citoyen, je prends soin de ma cité en lui accordant de l'attention. À une échelle plus large, j'ai conscience de mon environnement et de son instabilité. Je suis persuadé que la politique aurait un rôle à jouer dans l'individuation des personnes si elle était employée au service d'une vision partagée et consentie.

Pas (encore) de réactions (RSS)

Réagir à cet article

XHTML : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>