Édition Nº6 du 19 juin 2012 Retour au sommaire

Mini-Interview : Tristan Nitot

Cette semaine nous avons le plaisir d’accueillir Tristan Nitot qui a gentiment accepté de se prêter à une petite interview. Le Contrôleur du train a retroussé ses manches pour le passer sur le grill de questions aussi bien consensuelles que sérieuses, voire totalement décalées.

Conducteur


Tristan Nitot

Arrêts prévus :

Tristan and Firefox love the Web
Tristan and Firefox love the web

Le Contrôleur du train : Est-ce que tu peux te présenter rapidement en quelques mots, pour ceux qui ne te connaîtraient pas encore ?

Tristan Nitot : Tristan Nitot, 45 ans, j’ai travaillé chez Netscape de 1997 à 2003 (en partie sur Mozilla), participé à OpenWeb.eu.org, j’ai lancé Mozilla Europe début 2004, et j’y travaille depuis.
Toute mon énergie professionnelle vise à créer un Web ouvert à tous, qui profite à tous, avec du Logiciel Libre.

Le Contrôleur du train : Tu peux également nous présenter Mozilla ?

Tristan Nitot : Mozilla est une communauté mondiale de gens qui considèrent que le Web est un bien commun mondial dont il faut prendre soin. Nous sommes une fondation à but non lucratif, et nous sommes connus surtout pour avoir fait Firefox, le navigateur libre et gratuit, personnalisable, installé sur 450 millions de machines dans le monde.

Le Contrôleur du train : Entrons dans le vif du sujet : quelle est ta vision du Web, et comment le vois-tu évoluer depuis ton écran ?

Tristan Nitot : Le Web est une invention merveilleuse où chacun peut participer sans avoir à demander la permission. Un éditeur de texte, de la doc en ligne accessible gratuitement, et on peut commencer à bidouiller du HTML, des CSS et un peu de JavaScript.
C’est essentiel qu’on ait la main sur les outils qu’on utilise. Car nous sommes en train d’inventer notre futur numérique, et pour cela il faut comprendre comment il marche, comment l’influencer.

Ce qui me chagrine en ce moment, c’est que dans le passage aux smartphone qui se fait actuellement, on gagne un AppStore, mais on perd énormément en liberté. « View Source » n’existe plus dans une application iPhone. Bidouiller un truc et le faire passer à 20 copains ? Impossible sans approbation par Apple. C’est guère mieux chez Android.

C’est pour ça que chez Mozilla, on pousse pour que le Web devienne la plateforme de référence sur mobile, de façon à apporter au mobile la bidouillabilité et la participation du Web.
J’avais tendance à dire que le Web est une chose bien trop sérieuse pour être laissée à des entreprises commerciales. C’est encore plus vrai pour le smartphone.

Le Contrôleur du train : Ok, mais chez Mozilla vous parlez d’un Web ouvert et pourtant vous lancez un marketplace et des initiatives centralisées (BrowserId, Sync, etc.)… N’est-ce pas ambigu ?

Tristan Nitot : Pas du tout, car nos initiatives ne sont pas centralisées. Elles sont prévues pour que d’autres acteurs puissent s’emparer des technologies et faire des services concurrents.

En attendant que ça soit le cas, et pour que l’utilisateur ait une expérience aussi bonne que possible, on propose nos services, mais ça n’est que temporaire. Chacun peut installer son serveur Sync, et nous cherchons activement des partenaires tiers pour Persona/BrowserID.

Le Contrôleur du train : Ton (pas si grand) âge et tes implications ont dû t’en donner une bonne vision. Comment ressens-tu la vitalité du Web francophone et de ses communautés ?

Tristan Nitot : Le Web francophone de qualité avance par à-coups. Pompage et OpenWeb, il y a une dizaine d’années, ont donné un coup de fouet à cette communauté. Et puis, le succès aidant, le besoin s’est fait moins pressant, et les activistes se sont un peu assoupis, ensevelis sous le quotidien.

Mais ça revient, et l’arrivée du train de 13h37 est un bonheur, de même que voir OpenWeb continuer à publier à un rythme plus soutenu. Il ne faudrait quand même pas oublier l’excellent Opquast, qui n’a pas cessé de progresser pendant toutes ces années. Un jour, quelqu’un fera une statue à Elie Sloïm, le patron de Temesis. :-)

Le Contrôleur du train : Et pour terminer, tutu rose ou string léopard ? ;)

Tristan Nitot Je… [censuré par le Contrôleur ;)].

Le Contrôleur du train : Merci Tristan !

Crédit photo : Tristan and Firefox love the Web, Photo par William Quiviger

Mini-Interview : Tristan Nitot

Note de cet article : 3 / 5

Pour pouvoir noter les articles, vous devez voyager avec un billet (c'est gratuit !).
Toutes les infos sur la page d'abonnement !
Déjà inscrit ? Connectez-vous.

Photo : Fab

Tristan Nitot, 45 ans, a travaillé chez Netscape de 1997 à 2003 (en partie sur Mozilla), participé à OpenWeb.eu.org, a lancé Mozilla Europe début 2004, et y travaille depuis. Toute son énergie professionnelle vise à créer un Web ouvert à tous, qui profite à tous, avec du logiciel Libre. Sur sa table de chevet, une copie du Mozilla Manifesto.

Pas (encore) de réactions (RSS)

Réagir à cet article

XHTML : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>